Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Le pastel, entre ligne et couleur 

Chefs-d’œuvre des collections du musée Cognacq-Jay


12 octobre 2023 – 11 février 2024 

Musée Cognacq-Jay

Expositions


Siècle d’or du pastel, le 18e siècle voit s’épanouir la maestria de dessinateurs tels que Maurice-Quentin de La Tour, le «prince des pastellistes», et son talentueux rival Jean-Baptiste Perronneau. Ils sont à l’honneur dans la collection Cognacq-Jay avec des portraits qui comptent parmi leurs chefs-d’œuvre, comme celui de la présidente de Rieux, aux dimensions monumentales. À ces œuvres françaises s’ajoutent celles de trois pastellistes anglais, témoins des échanges artistiques entre les deux pays autant que du goût singulier d’Ernest Cognacq pour l’école britannique. 

 

La facture moelleuse, l’éclatante fraîcheur des coloris et l’expressivité des modèles de ces portraits témoignent du talent des artistes à manier le pastel, cette poudre de couleur aux nuances et aux dégradés variant à l’infini. À la fois ligne et couleur, le pastel offre une rapidité d’écriture, une transcription sensible de l’émotion et une intensité qui reste intacte au fil du temps. 

 

Aux côtés des œuvres de la collection Cognacq-Jay, une sélection de pastels d’artistes du XVIIIe, tels que François Boucher ou Élisabeth Vigée Le Brun, issus d’institutions de Paris Musées complète ce panorama. L’accrochage exceptionnel de ces œuvres fragiles, accompagné d’une médiation spécifique, permettra d’éclairer le goût pour le portrait intime, caractéristique du siècle des Lumières. 




Partager